Pour une Suisse ouverte au monde, performante et libre.

Engagement par esprit d'entreprise

La prospérité de la Suisse est en grande partie le résultat de l’exportation de biens et de services dans le monde entier. En tant qu’entrepreneurs, nous voulons renforcer la place économique suisse et créer des emplois en Suisse. Il est important d’entretenir de bonnes relations avec les pays de l’UE. Cependant, l’innovation et le dynamisme d’autres régions sont décisifs pour notre économie.

Un succès mondial grâce à l’ouverture au monde

La place économique suisse fait partie des meilleurs élèves en comparaison internationale – grâce à son ouverture au monde, sa liberté économique et sa force d’innovation. L’accord-cadre passé avec l’UE stipule que la Suisse devrait adopter dans une large mesure le droit communautaire. Nous serions mis sur un pied d’égalité avec l’UE en termes économiques et politiques. La démocratie directe et le fédéralisme seraient mis à mal.

Faites la différence avec nous

Nous voulons que la Suisse continue d’exister en tant que pays autonome et indépendant. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons garantir la prospérité et les avantages de la Suisse en matière de site économique. Nous ne voulons pas que l’UE fasse nos lois et qu’en même temps elle fournisse l’arbitre dans les litiges avec la Cour de justice européenne. Contribuez à motiver les autorités et les femmes et hommes politiques à poursuivre les intérêts de la Suisse et à sensibiliser le public à ces objectifs.

Nous donnons une voix à la place industrielle suisse

En tant qu’entrepreneurs et citoyens, nous nous engageons – sans escarmouches partisanes – en faveur de l’économie et de la prospérité de la Suisse. Nous nous sommes engagés à établir une relation de partenariat avec l’UE. Une Suisse à l’esprit ouvert, prospère et libre n’est possible que si nous ne sommes pas obligés d’adopter les règles et règlements de l’UE.

L’accord-cadre affaiblit la compétitivité de notre économie à l’échelle mondiale, restreint les droits de nos citoyens et met en péril le modèle de réussite de la Suisse.
Dr. Hans-Jörg Bertschi
Président du conseil d’administration du groupe Bertschi, entrepreneur, indépendant
Nous voulons pouvoir déterminer nous-mêmes les conditions-cadres politiques en Suisse. Nous voulons être autorisés à être différents.
Prof. Dr. Martin Janssen
PDG et président du conseil d’administration du Groupe Ecofin, entrepreneur, économiste, indépendant
Un accord-cadre destiné au respect d’un cadre légal n’a rien de fondamentalement préjudiciable en soi. Afin de préserver notre souveraineté, nous ne devons cependant en aucun cas accepter une procédure d’arbitrage subordonnée à la Cour de justice de l’Union européenne.
Peter Spuhler
Entrepreneur, président exécutif de Stadler Rail AG, UDC
Tout accord doit être basé sur la réciprocité. S’il est signé sous la menace, ce n'est pas bon.
Dr. Roberto Grassi
CEO du groupe Fidinam et président du conseil d’administration de la Falcon Private Bank

Contribuez à perpétuer les succès de la Suisse avec nous. En fonction de vos possibilités, tout simplement.

Nous vous tenons au courant